Valle do Pati

Finalement, nous ne serons que 2, Michel et moi, à nous diriger vers la Valle do Pati. Nous retrouverons les 2 autres à notre retour à Valle Do Capao.

La carte à la main, le sac sur le dos, la tente d’emprunt sous le bras (encore merci messieurs du camping), nous partons pour 3 jours de trekking.

Afin d’atteindre le début du trek, on prend un taxi moto… Pas de tout repos le taxi moto, c’est moi qui vous le dis!

Le premier jour a été mon préféré. Les vues sont superbes!


IMG_3235

Tu crois que c’est par là?!

Bon, il est vrai que à certains moments, nous avons eu quelques doutes sur le chemin à suivre. Mais cela n’en est que plus drôle! 😉

IMG_3237

De grandes plaines

IMG_3254

Des montagnes!!

IMG_3256

Et une fille

IMG_3267

IMG_3268

IMG_3274

IMG_3278

IMG_3282

IMG_3287

C’est beau quand même la Valle do Pati!

IMG_3302

IMG_3307

IMG_3309

 

Au détour d’un chemin, on rencontre un groupe de brésiliens avec lesquels on avait déjà pris quelques caiapis à Lençois et ils nous conseillent un endroit pour planter notre tente pas loin. Puisqu’ils y vont aussi et qu’ils nous confirment qu’il y a des caipis, on met le cap vers la petite maison blanche…

IMG_3331

Le soir, petit thé sous une belle lune et autour d’un feu de camp. Rien à faire, un bon vieux « no woman no cry » à la guitare sous la lune de la Valle Do Pati, c’est beau!

IMG_3313

IMG_3316

Tiens donc….

IMG_3324

IMG_3329

 

 

Le lendemain, on part vers la caverne…. Ouhhhh….

IMG_3335

 

Petite ascension plus tard…

IMG_3338

Une belle vue pour méditer

IMG_3345

Il fait très très noir dans cette grotte sombre et géante…

Après avoir bien lézardé sur les hauteurs, on s’achemine très doucement vers notre prochain campement….et là, on se rend compte que en fait, c’est vraiment pas aussi à côté… Et que le chemin n’est vraiment pas aussi évident à trouver.

IMG_3351

Arrivée juste avant la nuit!! Yes!!

Ce qui était sympa avec cet endroit, c’est qu’en ouvrant les yeux le matin dans la tente, on avait ce genre de compagnon….

Araigné

On ne saura jamais de quelle marque était ce spécimen… On a juste pas envie de le revoir…

Départ pas trop tard parce qu’on a 8h de marche pour rentrer, si on ne se trompe pas de route…

IMG_3367

Sur le chemin…

IMG_3370

IMG_3379

IMG_3380

IMG_3377

Dis, grand schtroumpf, c’est quand qu’on arrive? 😉

IMG_3388

Encore un petit peu, les petits schtroumpf, encore un petit peu….

Au retour, re taxi moto où j’ai cru que j’allais bien vite rejoindre l’hôpital…

Ce qui en fait a été le cas quelques jours plus tard, mais en raison d’un insecte inconnu pas très bien toléré par mon pied… L’expérience de l’hôpital dans un bled brésilien avec la conversation en portugais, c’était pas évident. Mais quand l’infirmière arrive avec l’injection, les choses se font vite comprendre.

Depuis, je gambade de nouveau comme un petit cabri!

IMG_3390

Verre d’adieu avec les compagnons de la Valle do Capao et Do Pati.

Cela restera une super semaine et mon endroit préféré au Brésil! 😉

  1. Très beau récit, je le garde sous le coude pour les souvenirs.
    Prends soin de toi et fais gaffe en Amazonie!
    J’espère te revoir un jour!

    Chalu Cathou

    Michel (un vrai)

  1. Pingback: Chapada Diamentina | Des montagnes et des Hommes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :